mercredi 12 février 2014

La directive sans fin

"Le nombre de nos projets a encore augmenté. Ça ne peut plus durer."

Sous les boiseries de la salle du conseil le silence s'installe assez longtemps pour que les économiseurs d'écran se mettent en route, chacun ayant conscience que continuer de traiter ses mails à un moment pareil serait suicidaire. Blême et fatigué, le Président enchaîne : "visiblement ma directive de recentrage des moyens sur les sujets prioritaires n'a pas été entendue. J'en prends acte et je change de braquet : je veux que plus un seul nouveau projet ne soit démarré. Jean-Jérôme, vous me mettez ça en musique je vous prie. Moi, j'ai rendez-vous avec les actionnaires."

Les portes capitonnées à peine refermées, la machine bien huilée se met en branle. Jean-Jérôme dicte la note de service :"A compter de ce jour, aucun nouveau projet ne pourra être créé..."
- sauf s'il a déjà obtenu le pré-jalon stratégique, l'interrompt le directeur de la stratégie
- sauf s'il... heu je ne suis pas sûr que ce soit l'esprit de ce qu'a dit Charles...
- l'esprit du truc il est très clair : moi je débourse plus un rond sur des projets qui sont pas déjà créés, avertit le directeur financier
- de toutes façons, techniquement, si le pré-jalon est passé, le projet est créé, lâche désabusé le directeur des opérations
- on va quand même pas rentrer dans les détails techniques ? s'inquiète la directrice marketing
- je rappelle que notre première valeur c'est Efficacité, sermonne le directeur de la communication
- bon, soupire Jean-Jérôme, je propose : à partir de ce jour aucun pré-jalon stratégique ne pourra être passé. Je vous libère, c'est Anabelle de la cellule processus qui va détailler la mise en oeuvre"

La cellule processus, de son vrai nom "cellule inter-direction des exigences, des processus, de la qualité et de la simplification des méthodes", entre en ébullition. Anabelle, incarnation de la rigueur, distribue les consignes à ses collègues : "Pour une fois, c'est très simple. On bloque tous les passages de pré-jalon S.
- c'est en représailles contre la direction Stratégie ? s'enquiert le représentant de la dite direction
- ben après la bourde du salon Innovpatro ce serait justice, ricane le gars d'Ingénierie & Etudes
- je te signale que notre troisième valeur c'est Audace, rétorque l'offensé
- et moi que la cinquième c'est Prudence, tempère le délégué Exploitation & Supervision
- de toutes façons, j'avais pas voté pour Audace, maugrée l'Innovation Senior Champion
- ce n'est pas le sujet, coupe Annabelle, on est là pour implémenter la décision, point à la ligne. Gaston-Denis, tu fais la DAF(1) ?
- pas de problème.
- Michèle, vos gars peuvent mettre en oeuvre ça dans SPOUF(2) quand ?
- c'est pas à toi que je vais rappeler le process : tu auras l'ADAF(3) sous 48 heures
- et comme c'est une demande simple, l'ABRACAD(4) devrait suivre sous huitaine, risque son collègue de Développements Agiles & Néanmoins Rigoureux
- super, on se rate pas les enfants, c'est un ordre direct de dieu le père !
- alors évidemment, conclut un ancien, si c'est politique..."

Avec la vélocité du guépard, l'énorme organisation répercute implacablement la volonté de son guide, et chaque tâche soigneusement découpée et planifiée apporte sa pierre à l'édifice de sa vision souveraine. Ainsi Barnabé, du Soutien Utilisateurs SPOUF, y contribue modestement mais en faisant preuve de Respect et d'Initiative(5) : "Barnabé à votre écoute, que puis-je faire pour vous être agréable ?
- Salut Barn, c'est Roger. Dis, depuis la mise à jour de SPOUF hier, j'arrive plus à soumettre mes projets en pré-jalon S...
- Oui oui oui, c'est normal, on nous a fait désactiver la colonne.
- Du coup, je fais comment ? Ça bloque tout votre truc là !
- Je sais, ils ont pas dû penser aux conséquences. Il paraît que c'est politique. Bon, je suis pas censé te dire ça, mais tu peux désactiver le contrôle des champs en faisant Maj-Alt-K
- Attends... ça marche, génial !
- Si tu pouvais me mettre 10/10 sur l'enquête satisfaction support par contre, ça m'arrangerait, il faut qu'on fasse +5% ce semestre...
- Pas de problème, merci vieux frère !"

Et c'est ainsi, que par la magie du mélange de discipline et de capacité d'adaptation des salariés, le mois suivant, sous les mêmes lambris, le Président, blême et fatigué, amorce la séance par un laconique : "Ça ne peut plus durer".



(1) Demande A Faire
(2) Système Projet Orienté Unification des Flux 
(3) Accusé de Demande A Faire
(4) alors là, franchement, je vois pas. Il aura sans doute voulu dire BARACAD
(5) respectivement les septième et douzième valeurs du "top ten values to win 2017 roadbook"